Le “pape vert“ a donc sa voiture électrique… et le PDG de Renault, Carlos Ghosn, sa photo avec Benoît XVI ! Un peu avant la fin du mois d’août, un service presse bien rodé avec envoyé mails et invitation aux journalistes pour une conférence planifiée ce 6 septembre. Renault présenterait alors “la voiture électrique réalisée pour Sa Sainteté Benoît XVI“. Impossible d’en savoir plus, ou presque. Nous sommes tout de même parvenus à savoir que le PDG de la marque au losange viendrait en personne remettre au pape les clefs de 2 véhicules électriques, des Kangoo Z.E.

Après l’audience générale présidée au Vatican, ce mercredi, Benoît XVI a trouvé au pied de l’hélicoptère qui le ramenait dans sa résidence estivale de Castel Gandolfo, les 2 voitures électriques : une papamobile flambant neuve et un modèle similaire aux couleurs de la Gendarmerie vaticane.

Blanche et portant une plaque d’immatriculation rouge “SCV 1“, la papamobile électrique est simplement décorée des armes de Benoît XVI sur les portières antérieures. La Kangoo spécialement aménagée pour le pape est équipée de grandes vitres à l’arrière et de larges sièges en cuir blanc, ainsi que d’un toit ouvrant pour lui permettre de saluer les fidèles.

Après avoir salué le PDG du constructeur automobile français Renault, Carlos Ghosn, Benoît XVI est allé essayer le nouveau véhicule, s’asseyant tout sourire dans l’un des 2 sièges arrières.

Les constructeurs automobiles se pressent au portillon pour offrir un véhicule au pape et se payer une bonne tranche de pub… Depuis le début de son pontificat, Benoît XVI s’est vu offrir plusieurs nouveaux véhicules, en particulier de la part des firmes allemandes BMW et Volkswagen. Mais il y eut aussi les camions de pompiers ou encore, plus récemment, les véhicules électriques offerts par Citroën aux policiers italiens en service autour du Vatican… A n’en point douter, le pape reste une valeur sûre (au moins pour les constructeurs automobile) !

Antoine-Marie Izoard, I.MEDIA