Retour
Vatican - le 01/07/2014 à 12:11:00 Agence I.Media
“Ça va être la guerre !“ lance le pape François à un garde suisse avant le match Argentine-Suisse.

Vu du petit Etat du Vatican, c’est une affiche pour le moins insolite que propose la Coupe du monde de football ce 1er juillet 2014 avec un match entre l’Argentine et la Suisse. “Ça va être la guerre !“ a lancé le pape François à un garde suisse dans un trait d’humour, a appris I.MEDIA.


C’est à la Maison Sainte-Marthe, où il réside et bénéficie de la protection des gardes suisses, que le pape François a ainsi blagué avec de jeunes gardes. “C’est la guerre !“ a-t-il encore lancé à un autre. Invité informellement à venir regarder dans la caserne des gardes le match de 8e de finale qui doit opposer son pays natal à la Suisse, le 1er juillet en fin d’après-midi, le pape a répondu qu’il ne pouvait “malheureusement“ pas. Certains gardes espèrent pourtant encore la venue du pape argentin.

Passionné de ballon rond et supporter avoué du club argentin San Lorenzo de Almagro, le pape suit encore avec assiduité, depuis son élection au trône de Pierre, l’actualité de son club favori - y compris par téléphone - et continuerait de payer sa cotisation. Il avait notamment reçu au Vatican, en décembre 2013, les dirigeants et joueurs du San Lorenzo, venus fêter avec lui leur victoire au championnat national. A cette occasion, les joueurs avaient offert au pontife le trophée qu’ils venaient de remporter ainsi qu’un maillot du club à son nom. 

Dans le quartier de la Garde suisse pontificale, les 110 hommes au service de la sécurité du pape se sont organisés afin de ne manquer aucun des matchs de la Coupe du monde de football. Au cœur de la caserne de la plus vieille et plus petite armée du monde trône un écran géant qui permet aux ‘soldats du pape’, à leurs heures de repos, de vibrer au rythme des matchs du Mondial en cours au Brésil.

Outre l’écran géant placé devant l’entrée du réfectoire, le sol a été recouvert d’un gazon synthétique vert. Aux murs sont accrochés les drapeaux de quelques-uns des pays en lice. En travers, plusieurs petits fanions suisses dominent tout de même. AMI/HP - ©I.MEDIA


© 2014 I.MEDIA
I.Media