Retour
Vatican - le 18/07/2019 à 12:50:00 Agence I.Media
Matteo Bruni nommé directeur du Bureau de presse du Saint-Siège

L’Italien Matteo Bruni a été nommé le 18 juillet 2019 par le pape François comme directeur du Bureau de presse du Saint-Siège, a annoncé le Vatican le jour même. Alessandro Gisotti, directeur ad interim jusqu’à présent, devient vice-directeur éditorial du Dicastère pour la communication. Tous deux prendront leur nouvelle fonction le 22 juillet.


Matteo Bruni avec le pape François

Lorsqu’il avait été nommé le 31 décembre dernier pour remplacer Greg Burke et Paloma Garcia Ovejero après leur démission inattendue, Alessandro Gisotti avait été désigné directeur du Bureau de presse seulement ad interim. Il ne s’agissait pas d’une mesure de défiance vis-à-vis de l’Italien, mais bien d’un réel refus de la part de ce jeune père d’être définitivement chargé de ce poste exigeant et contraignant et donc peu compatible avec une vie de famille.

Après avoir assuré l’intérim pendant plus de six mois, Alessandro Gisotti est remplacé par Matteo Bruni, qui quant à lui est nommé de plein titre. Le nouveau directeur du Bureau de presse est bien connu et apprécié des vaticanistes puisqu'il travaille depuis 2009 au Bureau de presse du Saint-Siège.

A la fois ferme et capable de souplesse, Matteo Bruni, 42 ans et né à Winchester (Grande-Bretagne), connaît donc personnellement chacun des journalistes. Au sein du Bureau de presse, il a d'abord suivi les opérations d'accréditation des journalistes et la gestion des communications opératives avec les journalistes en qualité de coordinateur de la sections Accréditations.

En 2013 il est devenu responsable de l'organisation et de l'accompagnement de la presse admise sur le vol papal lors des voyages du pontife à l'étranger. En 2016, il est nommé coordinateur du secteur Media Operations et des accréditations du Bureau de presse. Il a notamment géré la participation de la presse à divers événements comme le Jubilé de la miséricorde.

Il est en parallèle engagé au sein de l'Eglise, notamment avec Sant'Egidio, dans des projets de coopérations humanitaire et dans des programmes de soutien aux personnes agées. Marié et père d'une fille, il parle l'italien, l'anglais, l'espagnol et le français.

Pour l'heure, le nom de la vice-directrice du Bureau de presse n'a pas été annoncé. Il pourrait s'agir selon certains médias d'une journaliste d'un journal catholique dotée d'une excellente connaissance de l'Amérique latin“.

Un poste créé pour Alessandro Gisotti

Enfin, Alessandro Gisotti – qui a assuré l’intérim avec talent – est nommé à un poste créé pour lui : vice-directeur éditorial du Dicastère pour la communication. Il travaillera donc directement avec Andrea Tornielli, directeur éditorial depuis décembre dernier. L'italien Sergio Centofanti a également été nommé vice-directeur éditorial.

Avec ces nominations, la communication du Saint-Siège peut donc retrouver une certaine stabilité. Il n’en demeure pas moins qu’il y a désormais une inflation de postes : un préfet du Dicastère pour la communication – Paolo Ruffini – trois directeurs éditoriaux, un directeur du Bureau de presse et un directeur de l’Osservatore Romano – Andrea Monda. A ceux-ci, il faut ajouter le Père Antonio Spadaro, directeur de la Civiltà Cattolica, revue souvent considérée comme la voix officieuse du Vatican, surtout en matière internationale. Le Père Spadaro est d’ailleurs présents aux côtés de Paolo Ruffini, Andrea Tornielli et Andrea Monda lors des voyages du pape à l’étranger. 

Pour l’épauler, Matteo Bruni devrait toutefois pouvoir compter sur l’aide de l’équipe mise en place en janvier dernier autour d’Alessandro Gisotti. Romilda Ferrauto devrait ainsi être reconduite à temps partiel dans sa mission de conseiller principal du directeur, Sœur Bernadette M. Reis et Raúl Cabrera Pérez comme assistants du directeur et Thaddeus M. Jones comme responsable administratif. XLN, AH




© 2019 I.MEDIA
I.Media