Retour
Vatican - le 09/11/2012 à 11:34:00 Agence I.Media
Les premiers tweets officiels de Benoît XVI attendus d’ici fin 2012.

D’ici fin 2012, Benoît XVI devrait mettre en ligne les premiers messages de son compte officiel Twitter, indique le directeur du Bureau de presse du Saint-Siège. Ce compte existe déjà depuis plusieurs mois mais la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, a par ailleurs appris I.MEDIA, a préféré retarder la publication des premiers tweets - brefs messages de micro-bloggage - en raison de ‘l’Affaire Vatileaks’, qui a éclaté au moment de la mise en activité du compte.


Photo Osservatore Romano

Le projet d’un compte Twitter, dont “on parle depuis longtemps“, est “en cours d’étude“, a ainsi affirmé le père Federico Lombardi. Une fois qu’il sera mis au point, le Saint-Siège entend organiser d’ici fin 2012 “une présentation officielle avec toutes les informations utiles, dont l’handle (le nom du compte, ndlr), qui n’est pas encore connu“.

Mais un compte Twitter de Benoît XVI, qui porte le nom “Benedictus PP XVI“, existe en réalité depuis le printemps 2012. Dès février dernier, d’ailleurs, le président du Conseil pontifical pour les communications sociales avait annoncé que les discours prononcés par Benoît XVI lors de l’Angélus et en d’autres occasions seraient bientôt accessibles à travers Twitter. Cette décision avait reçu l’aval du pape et de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège, avait précisé Mgr Claudio Maria Celli.

Au moment même où les premiers tweets devaient être mis en ligne, cependant, Paolo Gabriele, ancien majordome de Benoît XVI, était arrêté. Ce concours de circonstances malheureux a poussé le Vatican à retarder le début de la publication de tweets. A l’heure actuelle, près de 2900 utilisateurs se sont pourtant déjà abonnés au compte “Benedictus PP XVI“. Il s’agit de la seule information disponible sur la page de ce compte, qui porte l’inscription “@BenedictusPPXVI n’a pas encore tweeté“.

Benoît XVI a néanmoins déjà envoyé un tweet depuis un compte du Vatican et à l’aide d’une tablette électronique, pour lancer officiellement le site d’information www.news.va, le 28 juin 2011, à la veille de la fête des saints Pierre et Paul. Dès les premières minutes d’existence de ce site, le pape avait donné sa bénédiction aux internautes dans le premier tweet publié.

Crayon contre écran tactile

A l’avenir, il est prévu que Benoît XVI, au moment d’approuver chaque discours qu’il doit prononcer, validera également un tweet exprimant l’essentiel du texte. Les responsables de la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège disposeront alors du maximum réglementaire de 140 caractères pour résumer la pensée du pape.

Par ailleurs, Mgr Celli avait annoncé que Twitter servirait également lorsque Benoît XVI lancerait des appels à la solidarité en faveur de tel ou tel pays ou pour diffuser ses différents messages lors des fêtes religieuses, afin d’être entendu par un maximum de personnes.

Le lancement d’un compte Twitter pontifical est l’un des thèmes favoris de la “cathosphère“. Mgr Giraud, évêque de Soissons (France) et président du Conseil pour la communication au sein de la Conférence épiscopale française, compte parmi les personnes ayant poussé le Vatican à créer le compte de Benoît XVI.

Néanmoins, le pape est connu pour aimer l’écriture manuelle et non à l’aide d’outils électroniques. Fidèle au crayon à papier, c’est à la main qu’il procède à la rédaction de ses textes les plus importants, qui sont ensuite retranscrits sur ordinateur par Ingrid Stampa, l’une des rares personnes sachant déchiffrer l’écriture très particulière du souverain pontife. CP


© 2012 I.MEDIA
I.Media