Retour
Vatican - le 03/04/2014 à 17:17:00 Agence I.Media
La reine Elisabeth II passe une trentaine de minutes au Vatican.

A l’occasion d’un séjour de quelques heures en Italie, la reine d'Angleterre Elisabeth II a effectué une très courte visite d’une demi-heure au Vatican, le 3 avril 2014 en début d’après-midi. Pour la première fois, la souveraine de bientôt 88 ans s’est entretenue avec le pape François.


© Gerard O'Connell

A son arrivée au Vatican, la souveraine britannique, vêtue d’un tailleur glycine et accompagnée du prince consort Philippe d’Edimbourg, a été accueillie par un piquet de la Garde suisse et par les responsables de la diplomatie du Saint-Siège : le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d’Etat, Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les Etats, et Mgr Antoine Camilleri, sous-secrétaire. Mgr José Avelino Bettancourt, chef du protocole, ainsi que Mgr Leonardo Sapienza, régent de la Maison pontificale, étaient également présents. La reine a également été saluée par le cardinal Cormac Murphy O’Connor, ancien archevêque de Westminster

Accompagnée d’une escorte de 10 véhicules, la souveraine est arrivée avec 20 minutes de retard sur le programme prévu, après son déjeuner avec le président de la République italien, Giorgio Napolitano. “Pardon de vous avoir fait attendre, nous avions un très agréable déjeuner avec le président“, a dit la reine au pape avant leur entretien en privé, pendant un peu moins de 20 minutes. Le Saint-Siège n’a pas rendu public le contenu de cet entretien auquel a participé le duc d’Edimbourg.

Du whisky et des confitures

Au terme de cette courte rencontre dans une salle proche de la salle Paul VI - et non dans le palais apostolique -, le pape François et la reine ont procédé à l’échange de cadeaux. La reine Elisabeth a offert au pape un immense panier de victuailles en provenance des résidences royales. Dans ce panier se trouvaient entre autres une bouteille de whisky, de la viande de cerf, du jus de pomme, du miel, des confitures mais aussi une douzaine d’œufs en provenance du château de Windsor. “C’est pour vous personnellement“, a lancé la reine, comme pour conseiller au pape de ne pas donner ses cadeaux à d’autres.

Le pape François a quant à lui offert à la reine une croix en argent sur une base sphérique en lapis-lazuli pour son arrière-petit-fils, le prince George de Cambridge, né le 22 juillet 2013. “C’est pour le petit“, a glissé le pape en espagnol en remettant le cadeau à la reine Elisabeth. “Il s’y intéressera quand il sera plus grand“, a-t-elle répondu. Le pape François a offert à la reine un fac-simile d’un décret d’Innocent XI, datant de 1679, et étendant le culte d’Edouard le Confesseur (1004-1066), souverain d’Angleterre. Le prince d’Edimbourg a quant à lui reçu des médailles pontificales.

La dernière visite au Vatican de la souveraine, gouverneur suprême de l’Eglise d’Angleterre, remontait à octobre 2000. La dernière rencontre entre la reine et un souverain pontife remontait quant à elle à septembre 2010, à l’occasion du voyage de Benoît XVI (2005-2013) au Royaume-Uni. Le pape avait été reçu au Palais royal d’Holyroodhouse, à Edimbourg. MM/AMI


© 2014 I.MEDIA
I.Media